Rechercher dans ce blog

mardi 9 décembre 2008

Comment TF1 fait sa com' sur Wikipedia

La chaîne de télé multiplie les discrètes corrections sur les articles de ses émissions, de ses présentateurs ou de ses dirigeants. Un cas loin d'être isolé. De Total au ministère de l'Intérieur, compte-rendu des « nettoyages » les plus marquants de l'année.
lexpansion.com

dimanche 26 octobre 2008

Combien tu prends, pour détruire mon concurrent ?

ce que je te propose, à toi, c’est d’ouvrir un blog sous un pseudonyme et de raconter ta vie, une vie que je vais t’inventer en te donnant des bases, sur le lieu de vie, sur ton métier, sur les films que tu aimes et surtout sur ton asthme, puisqu’on apprendra, après quelques semaines de blog que tu es asthmatique et très dépendant des médicaments. Alors, bien sûr, tu seras payé pour chaque billet écrit, avec un minimum de deux par semaine et un maximum de sept, que ce ne soit pas non plus l’overdose de billets mal écrits juste pour toucher de l’argent mais disons que tu seras payé... et en liquide, ce qui n’est pas négligeable, par les temps qui courent, voilà, on se verra une fois par mois, dans un bar, et je te donnerais en cash l’équivalent de ce que tu as écris... Ça te dit ?

Le Post

mardi 15 juillet 2008

China’s Guerrilla War for the Web

They have been called the “Fifty Cent Party,” the “red vests” and the “red vanguard.” But China’s growing armies of Web commentators—instigated, trained and financed by party organizations—have just one mission: to safeguard the interests of the Communist Party by infiltrating and policing a rapidly growing Chinese Internet. They set out to neutralize undesirable public opinion by pushing pro-Party views through chat rooms and Web forums, reporting dangerous content to authorities. by David Bandurski
Far Eastern Economic Review

mercredi 28 mai 2008

A Triumph of Astroturf?

How a consumer protection law may be defeated by a faux consumer watchdog campaign. Is it possible for a vested business interest to derail national legislation by posing as a consumer watchdog? We’ll soon learn whether a shadowy mail order drug company’s fierce, artificial grassroots campaign will rob the Canadian people of an important public safety law.
skeptic.com

mercredi 12 mars 2008

Peut-on se fier aux appréciations des internautes ?

Le site "verif-hotel.com" propose d'aider les internautes qui sont à la recherche d'un hôtel. On y trouve bien sûr des informations concernant les tarifs mais surtout des avis de consommateurs sur la qualité de l'établissement. En un clic, on sélectionne une ville puis un hôtel. On dispose alors d'une fiche avec une note sur 10 et des commentaires critiques d'internautes. Cette évaluation est la synthèse de plusieurs sources, notamment de blogs et de sites marchands spécialisés dans le tourisme comme par exemple voyages-sncf.com. Mais les avis des consommateurs que l'on trouve sur ce site sont-ils fiables à 100%?

France Inter

mercredi 20 février 2008

Vers des formes légales d'astroturf ?

En France pour l’année 2007 Internet est devenu le quatrième support média pour la publicité. La pub en ligne représente pour cette année un investissement de plus de 2,7 milliards d'euros en volume. Selon Steve Balmer, le marché de la publicité passerait de 40 milliards de dollars en 2007 à presque 80 milliards en 2010.

Cette réallocation massive des ressources publicitaires sur Internet serait la partie visible d’une politique de communication plus large de la part des annonceurs sur le Net.

Ainsi, selon le journal du net qui dresse un panorama éloquent de cinq catégories d'actions de communication vers les blogs : « les grands annonceurs sentent qu'ils doivent mettre en œuvre de nouvelles formes de communication numérique ».

Dans ce contexte florissant pour les stratégies d’influences commerciales on peut donc se demander si les tentations d’astroturf marketing ne vont pas proportionnellement suivre la progression du CA de la pub en ligne ?

Si ces actions sont désormais illégales en France, notamment grâce à une directive européenne, et que certains semblent s’inquiéter de l’image donnée par leur business, il conviendra de rester vigilant sur les pratiques -y compris légales- des différents acteurs.


mardi 8 janvier 2008

Founder of a Nonprofit Is Punished by Its Board for Engaging in an Internet Ruse

A founder of GiveWell, a new nonprofit research organization that seeks to assess the effectiveness of charities, has been demoted after admitting that he promoted the organization on a Web site by posing as a prospective charitable donor seeking information.

New York Times